Humanité

 

Bonjour Fabian, heureux de te retrouver pour cette Minute Minute du Coach traditionnelle. Le mardi, tu donnes des clés aux auditeurs, aux entrepreneurs et puis on peut évidemment prolonger tout cela puisque tu as créé il y a quelques années de cela la Eagle Academy qui, pour rappel, aide les indépendants et les entrepreneurs à s’élever d’abord personnellement pour élever le niveau de leur entreprise aussi et beaucoup mieux contribuer à la société.

Et les questions d’humanité aujourd’hui sur Sud Radio? Oui, je vais vous raconter une histoire. Il y a quelques années, j’avais vu sur YouTube une vidéo intitulée «Human» et c’était une vidéo parmi des tas. Le mieux bien sûr c’est de voir la vidéo, je vais vous la narrer avec mes souvenirs.

Francine Christophe c’est la personne qui nous livre son récit. Elle nous dit que quand ils ont été emmenés dans les camps, sa mère a pris un petit bout de chocolat et puis d’autres mères ont pris un petit sachet de riz. Chacun a tenté d’emporter une petite chose en se disant que peut-être un jour ça servirait. Ils arrivent dans les camps. La maman de Francine va être chef de baraque et dans ce groupe de femmes, il y en a une qui est enceinte. Elle est enceinte mais ça ne se voit pas tant elle est maigre. Vient le jour de l’accouchement. Jusque-là, la maman de Francine lui a dit, gardons le bout de chocolat pour le jour où tu seras complètement par terre et tu en auras besoin.

Vient le jour de l’accouchement et la maman de Francine lui dit, “Tu sais, cette dame, elle n’est vraiment pas bien. Est-ce que le bout de chocolat, je peux le lui donner? Oui, maman. Bien sûr, maman.”

L’accouchement a lieu et c’est un tout petit bébé malingre qui naît, qui arrive dans ce monde, qui ne pousse pas un seul cri. Six mois plus tard, les Américains vont libérer le camp et alors le bébé hurle, c’est là sa naissance. Quelques années plus tard, la fille de Francine Christophe lui dit “Maman, si au sortir des camps, vous aviez pu rencontrer des psychiatres, des psychologues, comment ça serait passé?”

Et Francine dit, “C’est une bonne question et si nous organisions un colloque sur cette question.” Elles organisent un colloque, il y a beaucoup, beaucoup de monde et notamment des psys qui viennent parler en conférencier et soudain, une neuropsychiatre arrive sur scène et dit de prendre la parole, “Je voudrais donner quelque chose à Francine Christophe.” Elle fouille dans sa poche, prend un morceau de chocolat, le lui donne et dit “Je suis le bébé”.

Merci Fabian pour cette très touchante minute du coach.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *