Votre étoile du berger

Pablo : Bonjour, Fabian.

Fabian : Bonjour, Pablo.

 

On va jeter un petit coup d’œil dans le ciel. 

Est-ce que vous voyez ces étoiles qui scintillent, qui brillent ?

 

C’est magnifique comme introduction. Je te remercie vivement.

Moi qui travaille beaucoup avec des entrepreneurs, des gens qui sont dans le business. 

Il y a une triade que je leur impose presque car elle est stratégique. Et c’est sans doute le nœud, le noyau de la stratégie, et je la résume en VMV : VISION – MISSION – VALEUR. 

Ce qui est intéressant, c’est que les principes transcendent les secteurs et que, donc, ce qui est vrai, ce qui est juste, ce qui est pertinent pour un entrepreneur l’est presque de facto pour un être humain qui veut se déployer dans l’existence, s’épanouir, jouer sa petite musique intérieure plutôt que d’interpréter la partition de quelqu’un d’autre.

Le premier V, c’est la VISION. La VISION, c’est temporel donc à 10 ans, 15 ans, 20 ans, 40 ans le cas échéant. Je me vois où ? Je serai avec qui ? Je ferai quoi ? Quelle sera ma vie idéale ? Et cette VISION, elle est censée vous tirer. Donc on ne va pas vers la VISION, c’est elle qui nous tire.

Il faut se souvenir de ces mots fameux de Sénèque : “Il n’y a pas de vent favorable pour un voilier sans cap.” Une VISION, c’est un cap.

La MISSION, elle, est intemporelle. Je vous livre la mienne simplement en guise d’exemple. C’est la mienne en tant qu’être humain, mais c’est aussi la mienne en tant que patron de la Eagle Academy, de fondateur de la Eagle Academy : 

Ma MISSION, c’est d’élever les autres. Avec bénéfice secondaire intéressant : quand j’élève les autres, je m’élève moi-même. Quand je m’élève moi-même, je puis alors élever les autres.

Et enfin, je vais m’attarder sur le deuxième V de VALEUR. Et les valeurs, je vais vous donner même un truc pour les identifier, les découvrir. Ce n’est pas simple.

Seul, en général, on se fait accompagner pour sa part un coach.

Mais quand même, je livre ma Secret Source, ma source secrète, ma potion magique à moi.

Je vous propose de vous mettre dans un endroit dépollué, c’est-à-dire sans perturbation aucune. Vous prenez de quoi écrire et vous notez. Votre stylo ne doit pas décoller de la feuille.

Vous notez les dix expériences que vous aimeriez vivre dans les six mois qui viennent. Sachant que dans six mois, vous allez mourir. Passer de vie à trépas.

Il vous reste donc six mois et quelles sont ces dix expériences que vous voulez à tout prix vivre avant de passer de vie à trépas, avant de décéder ?

Alors, vous les notez. Et puis, vous vous demandez : “Tiens ? Si il ne m’en reste que neuf, laquelle je vais éliminer ?”. Et puis, vous vous posez l’autre question : “Si il ne m’en reste que huit ?”. Et vous allez ainsi jusqu’à The Experience qu’il faut absolument vivre.

MAIS, vous avez donc un ordre de priorité. Vous avez établi une hiérarchie des expériences que vous vouliez vivre.

 

 En fonction de l’élimination…

 

En fonction de l’élimination.

Et maintenant, vous reprenez chacune de ces expériences et vous vous posez la question suivante : “En quoi est-ce important pour moi, par exemple, de visiter la Chine ?”

“En quoi est-ce important pour moi d’escalader le Mont Blanc ?”

“En quoi est-ce important pour moi d’apprendre à jouer du piano ?”

Peu importe.

Et vous répondez à cette question, mais en allant en profondeur. 

Eh bien, le plus souvent, vous allez découvrir une VALEUR. 

“C’est important pour moi parce que j’ai besoin de me surpasser.”

Donc ici, la VALEUR, c’est le dépassement. C’est le surpassement. Et sans doute parmi les dix expériences, vous verrez qu’il y a une même VALEUR qui laisse autant. Mais, c’est très bien ! Ça vous permettra d’identifier vos trois ou vos cinq VALEURS les plus importantes.

Et une fois que vous avez ces cinq VALEURS, alors vous savez qu’elles sont, comme des balises dans votre ciel, plusieurs étoiles du berger. En l’occurrence, vous avez votre VISION qui vous tire à 10, 15, 20 ans.

Votre MISSION, vous savez pourquoi vous vous levez le matin. Vous savez quel pic donner à votre journée puisque vous savez pourquoi vous êtes là.

 

Et vous en connaissez les VALEURS…

 

Et vos VALEURS guident votre action. 

 

Et surtout, vous vous arrangez pour rencontrer les VALEURS et ne point les bafouer. 

Par exemple, moi j’ai une VALEUR de liberté qui est presque exacerbée.

Raison pour laquelle je suis indépendant et je n’ai jamais été employé dans ma vie.

 

Merci, Fabian.

 

Merci, Pablo.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *